top of page
  • Photo du rédacteurLa Nouvelle Orléanaise

Festival Hop Pop Hop 2023


Le groupe Back and Forth: Clément, Valentine et Margot

C'est parti d'un mail de l'Astrolabe, la scène de musiques actuelles orléanaise. Pour cette 8e édition du célèbre festival dédié à l'émergence musicale, le Festival Hop Pop Hop, qui aurait lieu les 15 et 16 septembre, les organisateurs étaient à la recherche de bénévoles.

J'adore la musique, j'aime les concerts ; j'ai donc demandé une accréditation pour interviewer des artistes. J'ai écouté des extraits de chaque groupe et ai soumis ma sélection. Parmi eux, le groupe folk Back and Forth (littéralement : « Aller-retour »), composé de Clément, Valentine et Margot. Si les membres du groupe sont français, les chants en anglais et la présence de l'harmonica, en plus de la guitare et des percussions, nous emmènent tout droit aux États-Unis. A travers leurs chansons entrainantes et touchantes, ils nous parlent de leurs voyages, de leurs rencontres, de leurs expériences et de leurs états d'âme. Point n'est besoin de comprendre l'anglais pour ressentir la sensibilité et la vulnérabilité des artistes.

Après quelques recherches, j'ai appris qu'ils venaient d'Argenton-sur-Creuse, dans l'Indre (département dont mes parents sont originaires), ce qui a attisé ma curiosité quant au genre musical dans lequel s'inscrit le groupe, mais aussi quant au choix de l'anglais.

C'est à l'Hôtel Dupanloup que nous avons fait connaissance, le 15 septembre, jour où ils devaient se produire à la salle de l'Institut. Entretien exclusif avec ce groupe aussi talentueux que touchant.

(Et retrouvez des clichés de la soirée du 15 septembre en fin d'article).


Le groupe Back and Forth et...moi! Ou quand le monde de la musique rencontre le monde de l'écriture.


LNO : Bonjour à tous les trois ! J'aimerais en savoir plus sur les origines de votre trio, sur comment Back and Forth est né.

Clément : A l'origine, nous étions un duo. Valentine et moi nous sommes rencontrés au lycée et, ensemble, nous jouions de la musique. Elle était au chant et je l'accompagnais au chant et à la guitare.

Valentine : En 2017, quelques années après notre rencontre, nous avons décidé de créer un groupe. La musique a alors pris une place de plus en plus importante dans nos vies ; nous jouions plus régulièrement et nous composions nos propres chansons tout en continuant de nous réapproprier les chansons d'autres artistes. Cela nous a amenés à nous produire en public pendant tout un été ! L'accueil que nous avons reçu nous a encouragés à poursuivre dans cette voie.

Clément : En 2019, Margot, ma sœur, a rejoint l'aventure. Cela a donné encore plus d'ampleur au groupe.

Margot : Clément et moi avons bercé dans la musique toute notre enfance. Je sais moi aussi chanter et jouer de la guitare, et j'ai appris à jouer de la batterie pour le groupe.


LNO : Dans vos chansons, vous chantez en anglais. Avez-vous une histoire particulière avec les pays anglophones ?

Clément : Ma sœur et moi avons pas mal voyagé par le passé. De mon côté, je suis allé travailler dans des fermes au Canada et aux États-Unis. En Californie, les jeunes avec qui j'étais à la ferme s'inscrivaient dans le mouvement de la contre-culture. Lorsque nous avions du temps libre, nous jouions de la musique ensemble.

Margot : Et moi j'ai eu l'opportunité de partir un an en Nouvelle-Zélande grâce au Permis Vacances Travail.

Valentine : Je n'ai pas voyagé mais j'ai appris l'anglais en partie grâce à la musique. Cette langue nous paraissait être la plus naturelle pour nous exprimer.


LNO : Expliquez-moi le choix de votre nom de groupe, Back and Forth.

Clément : Il y a deux significations. Nous sommes tous les trois des personnes qui tergiversons beaucoup ; nous avons des difficultés à prendre des décisions; nous allons d'une émotion à l'autre. Et puis, il nous est difficile de nous inscrire dans une temporalité ; nous naviguons entre le passé, le présent et le futur.


LNO : Vous avez sorti un EP1 de 5 titres en 2020. Vous allez sortir votre premier album de 7 titres en janvier 2024. Quelle évolution y a-t-il entre les deux productions ?

Margot : Dans l'album à venir, les arrangements sont plus riches grâce notamment à l'ajout d'une guitare électrique et de la batterie.

Valentine : Dans l'EP, on peut comparer nos chansons à des balades acoustiques, avec un style très épuré et très folk, alors que dans l'album, nous nous ouvrons à d'autres styles.


LNO : Comment vivez-vous votre participation au Festival Hop Pop Hop ?

Valentine : Nous sommes très heureux ! C'est une chance pour nous, et la salle de l'Institut est magnifique !

Clément : Ces dernières années, nous avons déjà eu la chance de nous produire dans divers lieux de la métropole, comme à la guinguette La Bamboche, à Olivet, à la médiathèque de Saint-Jean-de-Braye, ainsi qu'à l'Astrolabe, à Orléans.

Margot : C'est une belle ville ! On espère avoir le temps de visiter et profiter du Festival.


Concert à la salle de l'Institut.


Retrouvez toutes les informations sur le groupe Back and Forth sur leur site internet, ainsi que sur Facebook, Instagram et Youtube.


1 Un EP (Extended Play) : c'est un enregistrement étendu par rapport au single.



Et maintenant, voici des clichés du Festival. J'ai voulu mettre en valeur les artistes, mais aussi les bénévoles, tous ceux sans qui le Festival ne pourrait pas avoir lieu. Merci d'offrir à Orléans et aux Orléanais la possibilité d'assister à des concerts de qualité en plein cœur d'Orléans.


On commence avec des clichés sur les sites du Campo Santo et du Jardin de l'Evêché - avec également une belle photo de la cathédrale. Admirez les couleurs!

A présent, des clichés des groupes Hippie Hourrah, Etran de l'Aïr, Ben PLG, Gilla Band, DJ Démontage et Nana Benz du Togo.

On poursuit avec des clichés de quelques membres de la team sécu et du son..

Sans oublier les bénévoles.



bottom of page