top of page
  • Photo du rédacteurLa Nouvelle Orléanaise

La Chasse au TrésOrléans

En 2019, Marjorie a eu la brillante idée de créer l'entreprise de jeux de pistes et d'escape games en extérieur La Chasse au TrésOrléans. Édouard, son compagnon, l'a rejointe dans son projet, pour le plus grand plaisir des joueurs.

Depuis la création de l'entreprise, j'ai pu tester chacun des jeux de pistes proposés pour les adultes: "Sur les traces d'Aurélien","O Marie si tu savais", ainsi que l'escape game "La légende de St-Aignan".

Pourquoi est-ce que j'y retourne à chaque fois? D'abord, le concept est original: vous découvrez Orléans de manière ludique tout en vous creusant les méninges. Ensuite, et sur un même pied d'égalité que le concept, c'est l'équipe qui anime qui rend l'expérience unique.

Si vous vous baladez sur Orléans le week-end, il n'est pas impossible que vous les ayez croisés à bord de leur vélo reconnaissable entre tous par l'oriflamme fixé à l'arrière de l'engin.

Le 23 juin dernier, je suis allée à leur rencontre dans le local situé derrière le jardin de la Charpenterie pour comprendre comment cette petite entreprise avait conquis le cœur des Orléanais et des gens de passage.


Marjorie, Edouard et la grande star de l'équipe: baby Lou

LNO: Vous connaissez chaque recoin, chaque détail du centre-ville d'Orléans. Êtes-vous des enfants du pays?

Édouard: Pas du tout! Pour ma part, je viens du Pays-Basque.

Marjorie: Et moi du Nord-Pas-de-Calais! Lorsque nous nous sommes rencontrés en 2014 pendant nos études de chimie à Montpellier, ni l'un ni l'autre ne connaissait Orléans.


LNO: Pourriez-vous expliquer ce qui, d'une part, vous a amené à venir vivre ici et, d'autre part, ce qui vous a conduit à créer une entreprise sans rapport évident avec vos études?

Marjorie: C'est une longue histoire! A la fin de l'année 2014, je suis partie en Australie pour vivre l'expérience de fille au pair. Édouard a décidé de me rejoindre... Ensemble, nous avons fait un road trip avant de chercher du travail en France. J'ai alors trouvé un poste de chef de projet sur Orléans, et Édouard un poste de commercial dans l'assainissement.

Édouard: Une fois sur place,nous nous sommes bien intégré. Marjorie et moi sommes de grands joueurs; nous jouons à toutes sortes de jeux: jeux de société, jeux vidéo, escape games... Nous sommes membres de l'association Le Coffre à jeux, située à Saint-Jean-de-Braye; nous sommes également bénévoles du festival Orléans Joue.

Marjorie: Après quelques années, je souhaitais me lancer dans un nouveau projet. J'ai alors créé le site internet de La Chasse au TrésOrléans à la fin de l'année 2018, et le premier jeu de piste "Sur les traces d'Aurélien" était opérationnel dès mars 2019.

Édouard: Quant à moi, j'ai poursuivi ma carrière de commercial avant de devenir son collaborateur au début de l'année 2021; et depuis que l'entreprise est passée en SARL en 2022, j'ai le statut d'associé.


LNO: Malgré tout ce temps passé à Orléans, d'où viennent toutes vos connaissances sur la ville?

Marjorie: J'ai lu beaucoup d'ouvrages à la Médiathèque et de documents aux Archives d'Orléans. J'ai également eu recours au site internet: Orléans, Hier et Aujourd'hui pour l'impression de photos anciennes de la ville. Et puis parfois, ce sont les participants eux-mêmes qui nous livrent des anecdotes!

Édouard: Notre objectif est de faire découvrir Orléans autrement, de faire apprécier le global par le détail.


LNO: A qui sont destinés les jeux de piste?

Édouard: Nous avons des parcours adaptés à chacun! Enfants, familles, adultes, entreprises... Récemment, nous avons traduit le jeu "Sur les traces d'Aurélien" en Anglais afin que les étrangers, particuliers ou entreprises, puissent profiter de l'expérience.


Avec Édouard, Place de Loire (photo 1); avec un groupe d'amis sur le jeu: "O Marie si tu savais" dans le Jardin de l'Hôtel-Groslot (photo 2); vue depuis la terrasse de l'Hôtel de l'Abeille (photo 3).


LNO: Ce qui fait le succès de votre entreprise, ce sont aussi vos créations et vos partenariats.

Marjorie: En effet, à partir de 2020, nous avons été sollicités pour la création de parcours. Cela a commencé avec la création du jeu "Sur la piste de d'Artagnan" pour la ville de Meung-sur-Loire. A la suite de cela, nous avons développé notre propre jeu: "La légende de St-Aignan", via lequel nous avons obtenu notre super sponsor: La Biscuiterie de Sologne. Enfin, nous pouvons citer l'événement que nous avons créé de toutes pièces: "Sur les traces de celui dont on ne prononce pas le nom"et que nous avons co-animé avec Les Frangins.

Édouard: Je peux ajouter que, dès le départ, nous avons noué des liens étroits avec L'Hôtel de l'Abeille qui sont de supers partenaires et chez qui l'on va se ressourcer entre deux animations. Nous privilégions l'humain avant tout. Nos partenaires sont toujours des structures locales et humaines.


LNO: Envisagez-vous d'agrandir l'entreprise?

Marjorie: Nous venons de louer le local pour en faire un espace de travail. Jusque là, tout se faisait chez nous! Il pourra accueillir nos formidables employés saisonniers: Matéo et Lauryne, et nous espérons que d'autres viendront nous y rejoindre!



La Nouvelle-Orléanaise



Retrouvez toutes les informations sur le site internet de La Chasse au TrésOrléans et sur les réseaux: Instagram, Facebook et Tripadvisor.Réservations également disponibles sur le site de l'office du tourisme.

Kommentit


Kommentointi on poistettu käytöstä.
bottom of page