top of page
  • Photo du rédacteurLa Nouvelle Orléanaise

Le Ponton : guincher, boire et manger !

C'est le mot d'ordre de l'équipe du Ponton, la célèbre guinguette urbaine classée parmi les dix meilleures de France selon le site AlloVoyages, et dont l'article a été relayé par Actu Orléans le 10 août.

J'ai découvert Le Ponton - situé au 1, Place du Châtelet - l'été dernier, lors d'un blind test et d'une soirée dansante organisés avec l'association « La charcuterie musicale ». Cette année, j'ai eu la chance de découvrir l'orchestre nomade Opsa Dehëli qui a mis le feu à la guinguette.

Les soirées font certes le succès du Ponton, mais pas que... Il y a les nappes à carreaux, les inconnus avec lesquels on est attablé, les hot-dogs et les frites cuisinés maison, la carte des vins, la vue imprenable sur la Loire, mais aussi une équipe sympa et dynamique qui a à cœur d'offrir aux vacanciers et aux locaux des moments de joie et de détente.

Lorsque j'ai vu l'article d'Actu Orléans, j'étais déjà en contact avec l'équipe pour écrire un article sur la guinguette. Le succès du Ponton est incontestable!

Le 11 août, je suis allée à la rencontre des deux gérants: Geoffroy - qui est aussi le gérant du bar Les Dix Fûts situé au 206, Rue de Bourgogne - et Emmanuelle. Voici le compte-rendu de notre entretien.


Geoffroy et Emmanuelle; Le Ponton.


LNO: Le Ponton vient d'être classé parmi les dix meilleures guinguettes de France. Comment expliquez-vous son succès?

Emmanuelle: Avec Geoffroy, nous avons fait en sorte que la guinguette plaise autant aux gens de passage qu'aux Orléanais. Pour ce faire, nous avons composé une carte des boissons avec des produits artisanaux de qualité: des bières locales brassées par les brasseries Art & Brew, Hoprock et la Brasserie du Vauret; du cidre produit à Loury par Julien Thurel; ou encore du vin naturel.

Geoffroy: En ce qui concerne la nourriture, tout est fait maison avec, au maximum, des légumes de la région, et de la viande en provenance de l'Aveyron. Le hot-dog, accompagné de frites, remporte un franc succès, de même que nos recettes végétariennes.

Toute notre carte a été élaborée par le bar Les Dix Fûts et le restaurant Glouglou (cf article), avec qui nous partageons des valeurs communes.


Félix, le cuisinier, est aux fourneaux

LNO: La programmation estivale y est aussi pour quelque chose...

Emmanuelle: Je suis musicienne de formation; j'ai donc beaucoup de contacts dans le domaine des musiques actuelles. Au Ponton, nous avons à cœur de mettre en avant des groupes orléanais et tourangeaux. Parfois, il nous arrive d'avoir la chance d'accueillir des groupes venant d'autres régions car ils ont entendu parler du Ponton.

Geoffroy: Outre les groupes de musique, nous accueillons également des émissions de radio, des projections de films, des barbecues, des festivals... Par exemple, du 31 août au 3 septembre, Le Ponton mettra à l'honneur des créations et des initiatives féminines à travers le festival Made by Women. Des débats, des films, des concerts et des repas sont au programme. Il y a une dimension sociale importante dans le concept de guinguette.


Les Copains d'sabord et les fils d'Galarne (à.g.); le groupe Opsa Dehëli.


LNO: Aussi, l'équipe du Ponton est efficace et sympathique!

Emmanuelle: Oui, nous avons la chance d'avoir une telle équipe! Nous tenions à ce qu'elle soit paritaire au maximum, et cela fonctionne bien comme cela. Chacun se complète.


Une partie de l'équipe: Félix (cuisinier), Paulette (barmaid), Emmanuelle et Geoffroy (les gérants)

LNO : Emmanuelle, c'est beau de voir une femme aux commandes justement ! Comment en es-tu arrivée à gérer Le Ponton ?

Emmanuelle: Geoffroy et moi sommes amis depuis notre expérience de bénévoles à l'Astrolabe. Lorsqu'un nouvel appel à projet a été lancé par la Mairie pour la reprise de la guinguette La Sardine pour la saison 2022-2024, il nous est apparu évident d'y répondre, d'une part parce que nous appréciions beaucoup La Sardine et le lieu, d'autre part parce que nous avions tous les deux des compétences en accord avec le projet.


LNO: Geoffroy, comment parviens-tu à gérer en même temps le bar Les Dix Fûts et Le Ponton?

Geoffroy: J'ai été saisonnier dans différentes guinguettes pendant quelques années. J'aime vraiment l'esprit guinguette, et ce, autant que l'ambiance de bar! A la guinguette, on est en extérieur avec une vue imprenable sur la Loire, on peut recevoir des musiciens, des associations... On se croit un peu en vacances. Au bar, c'est plus intimiste. On a plus de temps pour conseiller la clientèle, ce que j'apprécie. Quand je travaille l'été à la guinguette, les employés du bar le gèrent à la perfection.

LNO: Jusqu'à quand le public pourra-t-il profiter de la guinguette?

Emmanuelle: Cette année, nous participons au Festival de Loire qui se déroulera du 20 au 24 septembre. Nous allons devoir migrer vers l'est, près du Jardin Hélène Cadou et du Pont Thinat. Le dernier événement auquel le public pourra assister à l'emplacement actuel aura donc lieu le 3 septembre. Néanmoins, nous serons encore présents l'été prochain!


La Nouvelle-Orléanaise


Retrouvez toutes les informations sur le site internet du Ponton, Facebook et Instagram.

Il est ouvert du mardi au samedi de 16h à minuit et le dimanche de 16h à 23h.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.








bottom of page